A l’arrivée de l’automne, nous sommes nombreux à ressentir une fatigue couplée à une baisse de motivation. Et ce, alors que les vacances ne datent que de quelques semaines. Inquiétant? Pas du tout. C’est même plutôt normal.

 

Le cocktail composé du manque d’ensoleillement et de la baisse des températures est la principale cause de cette baisse d’énergie. C’est en fait une réponse biologique au changement de lumière, comme l’explique Kathryn A. Roecklein, professeur de psychologie interviewée par le Huffington Post.

Et oui, le soleil influence également notre rythme circadien ou l’horloge interne. C’est elle qui régule notre sommeil mais aussi le taux d’hormone, la température corporelle, le métabolisme et surtout l’humeur.

Si pour la plupart d’entre nous cette baisse de régime est surmontable, pour d’autres elle peut s’avérer plus grave et conduire à une dépression saisonnière. Entre 4 et 6% de la population souffrent de symptômes très sévères. La luminothérapie peut alors les soulager.

Pour contrer cette petite baisse d’énergie, il est fortement conseillé de profiter du moindre rayon de soleil, de manger sainement et (encore et toujours) faire du sport!

 

Source : femmes